Architecture de la foule - Foule et Magie

Studio de projet des Master 1 & 2 - ENSAB Rennes - 2021/2022
Revenir aux enseignements

Site de rencontres

Projet de Clémentine Corbihan, Agathe Lecomte et Léa Paugam

L'ARCHITECTURE DE LA FOULE

Foule & Magie - 2021/2022

Studio de projet - ENSAB Rennes

Master 1/2

Encadrants responsables

Can Onaner avec Mathilde Sari

Valerian Amalricet Henri Bony

Labo photo : Emmanuel Groussard

Site de rencontres

Clémentine Corbihan, Agathe Lecomte et Léa Paugam

Dans le plus grand des secrets, à partir du XVIIème siècle, de nombreux aristocrates se rencontrent au coeur de « folies » architecturales construites dans les jardins des châteaux. Ces demeures, gardiennes de l’identité de ses visiteurs, étaient construites comme des attrapes-coeurs dont la finalité était la séduction du ou de la partenaire grâce à un ensemble de mécanismes cachés. Comme un labyrinthe, les pièces guident et perdent, poussent à la curiosité et au défi de résister, faisant ainsi naître graduellement le désir entre les protagonistes de cette balade architecturale aussi hypnotique que séductrice. Théâtre des passions, les maisons amoureuses nous ouvrent un univers parallèle, affectant les sensations de l’humain qui se retrouve alors sous emprise de l’être invité par l’entremise de l’architecture.

Dans notre monde moderne en deux dimensions, l’isolement émotionnel s'accroît à une vitesse effrénée. L’utilisation massive des moyens de communications à distance et notamment des réseaux sociaux, en est une des raisons. La photo aujourd’hui décide. La vie présente sur ces plateformes n’est que mise en scène plate, sans odeurs et sans reliefs, où seul cet espace en deux dimensions peut déterminer une rencontre qui pourrait l’ébranler. Il n’est plus question de regard, de toucher, de sensations ou de charisme, mais d’apparences parfois trompeuses. Ce monde virtuel nous coupe finalement d’expressions émotionnelles dans un contexte physiquement réel. Il produit même un effet inverse, puisqu’il banalise les actes violents, réprimande le vrai, le peu esthétique et marchande les relations, réduisant l’humain à l’état de simple consommateur affectif.

Où est passé le temps où l’on célébrait la rencontre ? Voici le constat que nous avons tiré de nos premières recherches sur Vénus, déesse de l’amour, figure mythique ayant pour autorité céleste les émotions de désir et entretenant un lien particulier avec les mouvements émotifs du corps. À vous dont les émois et les frissons se cachent, profondément enfouis sous une membrane impénétrable, à vous qui cherchez la découverte, les sensations, les étourdissements et les hallucinations, l’extase, l’érotisme ou les peurs, la souffrance peut-être, les cris, les larmes ou encore le silence et le repos de l’âme, abandonnez les aises de la routine quotidienne !

Nous vous proposons de plonger avec nous dans un univers générateur de relations en trois dimensions, de sensations et d’émotions. De toucher, d’odeurs et de sons, de plaisirs et d’attentes. Consacré aux rites de l'amour, le site de rencontre promet une expérience sensorielle, profondément corporelle. Un à un, vous traverserez les dispositifs de son labyrinthe. Inconnus et masqués, frôlant et murmurant vos corps jusqu'au coeur ouvert et dénudé de l'architecture.

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/8