Architecture de la foule

Studio de projet des Master 1 & 2 - ENSAB Rennes - 2019/2020

Quartier témoin

Projet de Olga Arzul, Eline Combes et Camille Gloaquin

L'ARCHITECTURE DE LA FOULE

2019/2020

Studio de projet - ENSAB Rennes

Master 1/2

Encadrants responsables

Can Onaner avec Dorian Taburet

Mathilde Sari et Henri Bony

Labo photo : Emmanuel Groussard 

Quartier témoin

Olga Arzul, Eline Combes et Camille Gloaquin

Un réseau se forme. Une constellation. Cette constellation est la nouvelle cité, le nouveau plan urbain de la Courrouze. Celle-ci ne sera jamais plus comme autrefois. Une ère nouvelle est arrivée. Cette nouvelle ère propose un nouveau système dans une Courrouze en ruine. Suite à l’exode urbain dépeuplant les villes de leurs habitants, le quartier de la Courrouze à Rennes a été choisi comme quartier témoin. Au cœur des ruines de la ville, la végétation s’est développée. Le nouveau système urbain est dominé par l’agriculture. L’agriculture devient le centre de la société et la principale préoccupation du quartier. Désormais, on ne construit plus sur l’emplacement passé des habitations et autres constructions. Aucun usage, autre que l’agriculture et l'élevage, n'est possible sur les parcelles. L’ancienne cité devient le musée du passé sur lequel s’enracine ce qui nourrit le présent et le futur. Des galeries s’établissent en réseau sur l’ancien tracé. Routes et chemins ne sont plus de simples lieux de passage. Ils sont construits, vécus, habités. Aux intersections des galeries, les tours se dressent. Elles accueillent les divers programmes d’une vie urbaine. Depuis ces tours, on peut apercevoir l’ensemble du quartier. Le passé et le présent sont réunis sous la surveillance de ces phares, amers d’une ville nouvelle. Les programmes de la ville viennent s’élever par ajouts successifs au dessus de la rue piétonne. L’extérieur du passé devient l’intérieur du présent.

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/9